L’émigration allemande en Suisse pendant la Grande Guerre par Landry Charrier

émigration allemande

Le livre se propose d’analyser les pratiques, les trajectoires et les « champs de représentations » des dissidents allemands émigrés en Suisse pendant la Grande Guerre dans une perspective jouant sur les échelles individuelles, spatiales et temporelles.

Par-là, il entend contribuer à l’étude des processus de marginalisation générés par le conflit, une thématique à laquelle les spécialistes de la Grande Guerre ont déjà commencé à réfléchir sans pour autant en épuiser toute la richesse. S’il est aujourd’hui acquis que l’édifice du « grand consentement » a très tôt subi ses premières fissures et connu une usure sensible à partir de 1916, l’idée que ces failles ont surtout été le fait de militants pacifistes prévaut en effet encore largement.

Dépasser ce postulat, en montrant la pluralité des actes de déviance dont la guerre fut le théâtre et la Suisse le réceptacle, constitue l’un des grands enjeux de la réflexion.

Landry Charrier, Maître de conférences HDR en Etudes germaniques (Clermont Université, Université Blaise Pascal, EA 1001, Centre d’Histoire « Espaces et cultures » (CHEC), F-63057 CLERMONT-FERRAND).

Landry Charrier : L’émigration allemande en Suisse pendant la Grande Guerre. Préface de Nicolas Beaupré. Genève: Slatkine, 2015.
Lien vers le site de l’éditeur : Slatkine


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *